BezuSaintGermain

la bataille de L'Echelle 16 Mars 1814

23:01, 30/11/2008 .. Publié dans Bataille de la Seine 1814 .. 1 commentaires .. Lien

 

16 MARS 1814
 
LA BATAILLE DE L’ECHELLE
 
(Provins - Cormeron – Richebourg – L’Echelle – ST Martin Chennetron – Puits Joly – Foret de Sourdun – Croix de Fer – Le Mériot - Nogent sur Seine)
Sources : mémoires de Louis Rogeron – Provins 1814 -
 
 
AVERTISSEMENT
 
Cette nouvelle page concernant la bataille de L’Echelle est basée sur les mémoires de Louis Rogeron Historien de Provins.  Cet aperçu,  décrit  les évènements locaux qui se sont déroulés autour du 16 mars 1814. Il reste encore beaucoup de points à élucider, et à décortiquer, avec les rares actes de décès (Troupes de Leval) et autres documents, les effectifs exactes des 2 camps. Cette page est en cours de Modification, et tous les commentaires sont les bienvenues. D’autres recherches concernant cette bataille sont toujours en cours (Provins – Nogent – Communes avoisinantes du champs de batailles – BNF - ). D’autres pages verront le jour pour traiter des opérations annexes, liées à cette Manœuvre de la bataille de la Seine, ces pages concerneront, les opérations de la division Duhême en foret de Sourdun face aux troupes russes de Szaszafkoy, les opérations autour de Nogent tenue par Gerard et Matèree face aux troupes Alliés , les opérations concernant l’arrivée des Bavarois et autrichiens du corps de De Wrède sur le théâtre des opérations..
 
 
Avant Propos
 
Résumé des opérations conduisant à la bataille de L’Echelle.
 
 « 15 Mars 1814 3h00 du Matin, L’alerte est donnée à Provins, Le Duc de Tarente dicte ses instructions avant de parer à l’attaque des Russes, Avant le jour, le plus gros des troupes du 7em Corps se dirige vers Villenauxe et sur Nogent, la cavalerie est dirigée vers le petit village de L’Echelle afin de se dégager un peu et de pouvoir appuyer sa ligne de défense à la forêt de Sourdun.
Les premiers coups de feu ont lieu vers filles Dieux et à st Brice, Les dragons Français ont chargé des partis de cosaques et fait 27 prisonniers. La cavalerie du Général Milhaud poussa en avant du village , le général Russe Rudinger chassé de L’Echelle , ou il s’était établi dans la matinée est forcé de se replier sur St Martin-Chennetron.
Le Général Raejwsky, n’ayant reçu que tard l’ordre d’attaquer Provins, en remit l’exécution au lendemain. Le prince Royal de Wurtemberg essaya de jeter 3 compagnies à la rive droite de la Seine su coté de Saulsotte et de St Nicolas, mais elle furent attaquées par le général Gerard et forcées de repasser en hâte , ayant perdu près de 200 hommes.
Le Prince de Wrède , marchant avec ses Bavarois ,ayant trouvé les chemins défoncés par le dégel entre Anglure et Villenauxe, avait fait le grand détour par Faux et Fleurs ,Sur Sézanne ou il avait été obligé de s’arrêter.
Ayant aucune crainte à avoir pour Provins Le duc de Tarente voyant la concentration des forces ennemies sur sa gauche, ordonna d’évacuer Bray. Il fit rapprocher le Maréchal Oudinot avec le 11em Corps d’armée entre la Seine et la forêt de Sourdun. En même temps , le général Patchod , avec sa brigade de gardes nationaux eut l’autorisation de se retirer de Melun sur Montereau.
Le 15 au Soir Le général en chef , prince de Swarzenberg, répéta l’ordre qui n’avait pu être exécuté le matin, en y ajoutant que la forêt de Sourdun devait être occupée dès 9h00 du matin le lendemain, et qu’il fallait faire des prisonniers pour savoir ou Le Duc de Tarente s’était retiré.
Le Duc de Tarente était encore devant Provins, le corps de Rajewski devait attaquer en 3 colonnes :
 La principale sur St Martin Chennetron, la seconde par la Saulsotte et Saint Féréol et la 3em en réserve par Fouchères. Le corps de De Wrède avait ordre de se trouver à 10h00 du matin sur 2 colonnes à Vilegruis et en avant de Villenauxe » Sources Mémoire de Louis Rogeron.
  
   
Carte des Opérations de la journée du 16 Mars 1814
 
 
Carte d’Origine de L’Echelle 1814
 
 
Carte d’Origine de L’Echelle 1814 avec Position des 2 armées.
 
 
Effectifs des 2 camps.
 
 
Armée Alliée.
 
Estimations des Troupes ayant participés à la Bataille de L’Echelle , Cormeron Richebourg ….et autre communes formant le champs de Bataille de L’Echelle.
 
AVANT GARDE
            F Général Rundinger de l’avant garde du comte Palhen du 6em Corps d’armée Russe de (Wittgenstein). Il occupait L’Echelle le 15 Mars 1814 et à envoyé plusieurs escadrons sur St Brice et aux Filles Dieux aux portes de Provins. 
 
Général Rundinger
 
Avant garde du comte Palhen du 6em Corps d’armée Russe
 
Hussard de Grodno    
6 Escadrons
Hussard Sumz(Soum) 
5 Escadrons
Hussard d’Olviopol    
4 Escadrons
Hussard de Lubni
5 Escadrons
4 Escadrons
Cosaque Wlaskow 2°
4 Escadrons
Cosaque Ilowaiski
4 Escadrons
 
            Une partie de l’avant garde de Rundinger à participée à la bataille de L’Echelle. (Reste à trouver actes de décès). Les Uhlans de Tschuïugew ( Czujugew) était positionnés avec les cosaques de Kaisaroff et la 3em division de Cuirassiers derrière le bois de Lunay. Les autres escadrons de Hussard de Rundinger ont croisées le fer du cotée de St Brice le 15 mars 1814, ces escadrons ont curieusement disparues le 16 mars 1814 du champs de bataille de L’Echelle.
 
4em Corps  D’Armée Russes et Wurtembergeois.
                             Commandant en Chef S.A Le Prince Royal de Wurtemberg.
 

Corps D’Armée Russes et Wurtembergeois.
Sous le Commandement Suprême du Général Rajewski.
 
 colonne de droite et du Centre.
 
 Ulhans de Czujugew …..( Tschuïugew) détaché de l’avant garde de Rundinger
 
Cosaques de Kaizaroff 
Estimation à 3000 cv 12 pièces
Régiment de Grekow
 
Régiment Ataman
 
Régiment de la Mer Noir
 
Régiment Kortin
 
Régiment Jeltonojkin
 
Régiment de Ilowaiski
 
 
 
Division de Grenadier Gorczakow
 
1ER Division Tchoglokov
 
1 Brigade Général Major Kniajnim
 
Régiment de Grenadiers Ekaterinoslav  
2bat
Régiment de Grenadiers Araktchéïev    
2bat
2 Brigade Général Major Soulima
 
Régiment de Grenadiers St Petersbourg  
2bat
Régiment de Grenadiers Tauride   
1bat
3 Brigade Général Major Yémélianov
 
Régiment de Grenadiers Perm
2bat
Régiment de Grenadiers Kexholm 
2bat
2em Division Paskévitch
 
1 Brigade Général Major Pissarev
 
Régiment de Grenadiers Kiev                 
2bat
Régiment de Grenadiers Moscou            
2bat
2 Brigade Général Major Damas
 
Régiment de Grenadiers Astrakhan
2bat
Régiment de Grenadiers Fanagorie
1bat
3 Brigade Général Major Postnikov
 
Régiment de Grenadiers Petite Russie    
2bat
Régiment de Grenadiers de son Altesse 
2bat
3em Division de Cuirassiers  
environ 18 escadrons
Brigade de cuirassiers , Général Major Levachov
 
       Régiment de cuirassiers Starodoub
 
       Régiment de cuirassiers Novgorod
 
   Brigade de cuirassiers , Général Major Protassov
 
       Régiment de cuirassiers Ordre Militaire
 
       Régiment de cuirassiers Petite Russie
 

 
4em Corps Wurtembergeois Commandant en Chef S.A Le Prince Royal de Wurtemberg.
 
      Ulhans de Czujugew …..( Tschuïugew) détaché de l’avant garde de Rundinger à prox   4 Escadrons
 
      Cosaques de Kaizaroff (détaché de Platov) sous les ordres de Rajewski.
             Régiment de Grekow
             Régiment Ataman
             Régiment de la Mer Noir
             Régiment Kortin
             Régiment Jeltonojkin
             Régiment de Ilowaiski . (environ 3000 cavaliers 12 pièces).
 
      Division de Grenadier Gorczakow. (environ 22 bataillons 10 000 hommes 30 pièces).
1ER Division Tchoglokov
 1 Brigade Général Major Kniajnim
       Régiment de Grenadiers Ekaterinoslav   2 Bat
       Régiment de Grenadiers Araktchéïev     2 Bat
 2 Brigade Général Major Soulima
       Régiment de Grenadiers St Petersbourg   2 Bat
       Régiment de Grenadiers Tauride                1 Bat
 3 Brigade Général Major Yémélianov
       Régiment de Grenadiers Perm                 2 Bat
       Régiment de Grenadiers Kexholm             2 Bat
2em Division Paskévitch
 1 Brigade Général Major Pissarev
       Régiment de Grenadiers Kiev                  2 Bat
       Régiment de Grenadiers Moscou             2 Bat
 2 Brigade Général Major Damas
       Régiment de Grenadiers Astrakhan        2 Bat
       Régiment de Grenadiers Fanagorie            1 Bat
 3 Brigade Général Major Postnikov
       Régiment de Grenadiers Petite Russie     2 Bat
       Régiment de Grenadiers de son Altesse 2 Bat
3em Division de Cuirassiers   (environ 18 escadrons)
   Brigade de cuirassiers , Général Major Levachov
       Régiment de cuirassiers Starodoub
      Régiment de cuirassiers Novgorod
   Brigade de cuirassiers , Général Major Protassov
       Régiment de cuirassiers Ordre Milit    aire
       Régiment de cuirassiers Petite Russie
 
On suppose via le peut d’information trouvées , que Rajewski à confiée à Gorczakow le corps de Grenadier Russes Composée de 2 Divisions de grenadiers.
La première Division avec 11 bataillon, positionnée au départ à St Martin Chennetron puis sur le champs de Bataille de L’Echelle a été mis sous les ordres du Prince Eugène de Wurtemberg.
La seconde division était directement en réserve à Puits Joly avec Gorczakow.
Le terrible Régiment d’Ekatarinoslow à t’il participer à la bataille de L’ECHELLE , ou est il rester en réserve à Puits Joly. En attente de déchiffrer les actes de décès, Provins , L’Echelle , et les petites communes avoisinantes. Pour avoir une meilleure visibilité des effectifs concernant ce corps de Grenadier. Une autre source confirme la présence d’une division de grenadiers derrière la Seine à la hauteur de Nogent, recherche en cours.
 

Corps D’Armée Russes et Wurtembergeois.
Sous le Commandement Suprême du Général Rajewski.
 
Colonne de Droite.
 
Division d’Infanterie sous Pisznitsky
 
Régiment Revel et Seliginsk
 
20° Chasseurs           
 
Régiment Tolblsk et Wolhinie
 
34° Chasseurs
 
Régiment Kremenschung et Minsk
 
4° Chasseurs
Une brigade de Cuirassiers 
 

 
 En attente de déchiffrer les actes On détecte la présence d’une division d’infanterie au complet à la hauteur de St Martin Chennetron.
Cette division est appuyée par des escadrons de Chasseurs (20 et 34° Chasseurs) et d’une brigade de Cuirassiers,.
Quand à la brigade de Cuirassiers (Brigade de cuirassiers , Général Major Levachov ou Brigade de cuirassiers , Général Major Protassov )
La aussi très peut d’infos sur l’exactitude du nom de la Brigade de Cuirassiers.
Louis Rogeron donne l’explication suivante une brigade avec Eugène de Wurtemberg   et une autre avec Pisznitsky, ce qui forme en tout la 3em Division de Cuirassiers.
 
 
 

Corps D’Armée Russes et Wurtembergeois.
Sous le Commandement Suprême du Général Rajewski.
 
colonne de Gauche
 
corps d’armée ( Szaszafkoy)
 
Une Division d’Infanterie sous Szaszafkoy
 
 
 
brigades Wolf 
 
 
 
brigades Schilwinski
 
 
 

 
                  Ce corps d’armée ( Szaszafkoy) positionnée à Chalautre-la-Grande à quelques km de Puits Joly, sera employée contre le général Duhême sur la forêt de Sourdun, d’ou l’épicentre de la bataille sera à la croix de Fer dans la dite forêt. Fera l’objet d’une prochaine étude. Car na pas participer à la bataille de L’Echelle.
 
 
 
Reste le 5em Corps qui ne sera jamais présent sur le théâtre des opérations.
 
5em corps d’Armée Austro Bavarois Commandant en chef Comte de Wrede.

5e Corps D’Armée Feld-Maréchal Comte de Wrède
 
1er Division FML Comte Anton v,Hardegg
 
1er Brigade Colonel Geramb
 
2e Brigade Colonel Mengen
 
2em Division FML v,Splenyi
 
1er Brigade Général Major v,Volkmann
 
1er Brigade Général Major v,Minutillo
 
1er Division Bavaroise Lieutenant Général v,Rechberg
 
1er Division Bavaroise Lieutenant Général v,,Beckers
 

 
        Estimation à environ 50 bataillons 25 escadrons et 90 bouches à feu. De Wrede devait certainement apporter le surnombre et couper les communications au français par Villenauxe et Provins , malheureusement pour Rajewski et Eugene de Wurtemberg, De Wrede était coincé sur la route menant à Villenauxe. Ce corps était trop fractionnée , les 2 divisions Bavaroises auraient certainement provoquée une rupture dans les lignes de communication française à la hauteur de Provins.
 
 
 
 
Armée Française.
 
 
Estimations des Troupes ayant participés à la Bataille de L’Echelle , Cormeron Richebourg ….et autre communes formant le champs de Bataille de L’Echelle.
 
Sous le Commandement Suprême du Duc de Tarente
 
5em Corps de Cavalerie commandé par le Général Milhaud (environ 2000 cavaliers).
    3em Cavalerie légère du Général Piré
                        (14e ,26e et 27 Chasseurs à Cheval, 3em et 13em de Hussards).
    3em de Grosse Cavalerie du général Briche
          (Plusieurs régiments de Dragons dont le 3em et 6em Dragons).
    4em de Grosse Cavalerie du général L’Héritier  
          (Plusieurs régiments de Dragons dont le 18, 19, 20, 22, et 25em Dragons).
 
Ne participe pas à la bataille de L’Echelle ni de Cormeron, Inaction de Milhaud !!!, non, il reste en réserve d’un éventuel retour de De Wréde sur le théâtre des opérations.
 
6em Corps commandé par le Général Walmy (Kellerman) (environ 2000 cavaliers).
     4em Cavalerie légère du Général Jacquinot
       (5em ,4em, 10e, 13e, 15e, 28e Chasseur et 9em Chev légers et autres régiments de chasseurs).
     5em de Grosse Cavalerie du Général Trelliard
      (27em Dragon et 6em chev. Légers)
     6em de Grosse Cavalerie du général Roussel d’Hurbal 
    (Plusieurs Régiment de Dragons dont le 21 et 26em Dragons).
Reste en réserve sur Lugrand à 3km de Provins, d’un éventuel retour de De Wréde sur le théâtre des opérations.
 
 GERARD et JARRY occupe Nogent et le Mériot Ne participe pas à la bataille de L’Echelle. Le général St Germain avec se tient en observation au nord du Mériot. Fera l’objet d’une prochaine étude.
    Duhême 17 bataillons Détachée au débouché de la forêt de Sourdun, du cotée de Chalautre-la-Grande. Fera l’objet d’une prochaine étude.
 
7em Corps   OUDINOT
 
       Division Leval
       Le véritable Meneur de la bataille de L’Echelle ne sera pas le Maréchal Oudinot ni le duc de Tarente, Mais le général Leval un de nos héros de Eylau et de la campagne d’Espagne ; il réagit comme un vrai chef de guerre , Montrant bien à ce moment de la campagne de France, qu’il ne reste plus que les officiers ET certains généraux pour obéirent au maître des batailles, c’est lui le véritable héros de cette bataille, va montrer un véritable sang froid face aux vagues d’assaut de l’armée Alliées.
Il dispose de la
           Brigade Maulmont      avec le 10em Léger (3 bat) , du 3em (1 bat) et 15em Ligne (1 bat) Du 130em de ligne (1 bat)     Recherche en cours
   En avant garde, dans de village de l’Echelle, actes de décès trouvées.
           Du 130e de Ligne       C’est le général Leval qui le mène sur le village de L’Echelle.
           Brigade Chassé et Montfort   Elles ont un rôle des plus déterminant ,celui d’avoir fait douter Eugène de Wurtemberg quand à l’issue de la bataille.          
 
Brigade Chassé   (16em lign,e 8em de ligne, 28em de ligne).
Brigade Montfort   (17e léger 36em (1 bat)     ,101em(1 bat)     , 105em(1 bat)     , 118em de Ligne(1 bat)     )
             
          
la Division Rottembourg.
     2 compagnies de la jeune Garde qui ont participé à la bataille de Cormeron, Champs de bataille de L’Echelle. Elles ont éprouvées des pertes sensibles, l’artillerie et le 10em Léger
                 2 Compagnies jeune Garde appartenant au Général Rottenbourg , (des unités de Tirailleurs 2 batterie art à pied et quelques Voltigeur flanqueurs)
    Brigade de Charrière (1er 7em et 8em de Tirailleurs et des flanqueurs et voltigeurs)
    Brigade Marguet       (5em et 6em de Tirailleurs)
 
 A Cormeron , difficile de trouver leurs appartenances. Il pourrait s’agir du 7em (Paillhès !!!!) et 8em (Bardin) Tirailleurs.
Sur le village de Cormeron, si le lieu des combat de la jeune garde est identifiable ,aucunes traces de leurs pertes. Travail en cours.
 
 
   
Préambule
 
16 MARS 1814 Quelques minutes après l’Aube , Les Troupes du Général Rajewski s’avancent sur le Théâtre des opérations, Objectif tactique surprendre et détruire le 7em Corps Français, objectif stratégique, la prise de Provins.
 
 
TROUPES ALLIES
Disposition des 3 Colonnes du Général Rajewski avant l’attaque.
 
 
1) Topographie et Disposition des Troupes sous Eugène de Wurtemberg avant l’attaque.
 
La colonne de Droite , sous les ordres du Prince Eugène de Wurtemberg, est composée :
·        Une Division de Grenadier du corps de Gorczakow
·        Une Division d’Infanterie sous Pisznitsky
·        Un Régiment de Cavaliers-Gardes
·        Un Régiment de Cosaques
·        Une Brigade de Cuirassiers
 
 
Ils débouchent de Saint Martin Chennetron.
 
 
 
(emplacement des troupes de Eugène de Wurtemberg avant de lancer l'attaque sur L"Echelle)
   
2) Topographie et Disposition des Troupes sous Gorczakow
avant l’attaque.
 
La colonne du centre, sous les ordres de Gorczakow, est composée :
·        Du reste du Corps de Gorczakow.
 
 
Ils débouchent de Puits Joly ou elle reste en réserve.
(Emplacement des troupes du Corps de Gorczakow. avant la bataille - Puits Joly )
 Position de la réserve de Gorczakow à cotée du village , ce promontoire s’aperçoit de St Martin Chennetron Ou était positionné Eugène.
 
3)Topographie et Disposition des Troupes sous Szaszafkoy
avant l’attaque.
 
La colonne de Gauche, sous les ordres de Szaszafkoy, est composée :
·        Une Division d’Infanterie sous Szaszafkoy
·        Un Régiment de Hussard
·        Une brigade de Cuirassiers
 
Ils débouchent par Chalautre-la-Grande.
 
 
 
TROUPES Française
Disposition des troupes Françaises avant l’attaque.
 
Le 7em Corps Français avait prit les dispositions suivantes pour recevoir l’ennemie:
 
Au centre du Théâtre des opérations :
 
1) Topographie et Disposition des Troupes De Leval et de Rottembourg.
 
 La Division Leval qui formait la tête de colonne des troupes bivouaquée en arrière du village de L’Echelle.
 
 
Croisement des routes L’Echelle Provins Richebourg et Cormeron.
 
 Emplacement des troupes de Leval en arrière de L’Echelle.
Derrière les troupes de Leval la route de Provins.
  
plaine qui sera attaquée par les russes
Au loin les positions de Cormeron Garde et de l’artillerie francaise positionnée au bois des Crotées à l’extreme gauche de la photos. Derrière le cimetière de L’echelle on percoit les positions des troupes françaises , artillerie francaise et position des bataillons de la garde au village de Cormeron. 
 
Les troupes de Leval sont rangées dans la Plaine, ayant en première ligne pour garder le village la brigade Malmont
 
 
 Au Village de Cormeron
  
       Il est occupée par 2 compagnies de la jeune Garde
        
       
         La fameuse ferme 
          Vue sur l’attaque des russes de Eugène de Wurtemberg
          Sur Cormeron 
·        Un bataillon du 10em léger est placée à la pointe du Buisson-des-Crottées
L’artillerie française est positionnée à droite de l’image elle à une vue sur tout le champs de bataille  le silo montre l’emplacement du village de L’echelle.
 vue sur le nord du village de Cormeron.
     Du Buisson-des-Crottées
vue sur   le parc de la Houssay.
Un Régiment de ligne défend le passage du ravin de Richebourg.  
 
Au nord du Théâtre des opérations :
 
2) Topographie et Disposition des Troupes du Général MILHAUD
 
Le Corps de Cavalerie du Général MILHAUD, qui depuis le matin a eut des engagements avec les éclaireurs ennemis, vient s’arrêter au nord du parc du Château du Houssay, abrité derrière le bois.
 
Présentation 
Première escarmouche avec les éclaireurs ennemies; de ces positions ils apperçurent dans la journée l’attaque de la cavalerie d’Eugène de Wurtemberg.
Le Château 
(Emplacement du parc de la Houssaye, derrière le bois Milhaud a positionné sa cavalerie).
 aperçue de la route allant sur le village du Cormeron. C’est sur cette axe que les Ulhans de Czujugew et les cosaques de Kaizaroff s’avance en longeant le parc du Houssay.
 
 
3)Topographie et Disposition du Corps de Cavalerie du général Kellerman.
 
Dans la plaine de Lugrand à 3km de Provins.
     La réserve et le corps de Cavalerie du général Kellerman s’étendent dans la plaine de Lugrand. Position de la cavalerie.
 
 
4) Détachée à Droite du Théâtre des opérations (opérations qui seront traiter plus tard)
La division Duhême est détachée au débouché de la forêt de Sourdun, du cotée de Chalautre-la-Grande, le général Jarry occupe Nogent et le Mériot
 
            Le général Saint Germain se tient en observation au nord du village le Mériot
 
 
 
L’ATTAQUE DU 16 MARS 1814.
 
 Nous retraçons l’histoire d’après les mémoires de Louis Rogeron. Si les dispositions des troupes sont exactes, certains aspects des combats restent à éclaircirent.
 
 Vers 8h00 du Matin, Eugène de Wurtemberg attaque le village de L’Echelle avec sont infanterie.
 
Les troupes marchent vers leur objectif le village de L’Echelle, 
 Soutenue par une brigade de Cuirassiers (Brigade de cuirassiers, Général Major Levachov ou Brigade de cuirassiers , Général Major Protassov).
 
Il fait tourner en même temps le hameau de Cormeron par 2 régiments de cavalerie légère, les Ulhans de Czujugew et les cosaques de Kaizaroff, qui s’avancent en longeant le parc du Houssay. 
(Route du parc de Houssaye à Cormeron, cosaques de Kaizaroff chargent les tirailleurs de Rottembourg à l'entrée de Cormeron).
 
Ce mouvement à lieu en présence du général Milhaud qui avait une belle occasion de charger , mais n’en fit rien , pourquoi une telle inaction !!!.
     Ò Point d’interrogation sur l ’inaction du Général Milhaud, tout simplement par ce que l’ordre de départ était de protéger la route de Provins d’un éventuel retour de De Wrede sur le théâtre des opérations. De Wrede devait déboucher entre Villenauxe et Villiers-St-George et protéger le flanc gauche de Eugène de Wurtemberg puis pivoter sur Provins pour couper la retraite des Français. Milhaud chargé de la première ligne sur la Houssay et Kerllerman devait servir de réserve , pour contrarier les projets des Alliés. 
 
 
Le village de L’Echelle est emporté, et les tirailleurs Français sont obligés d’évacuer Cormeron.
 
    Ò Point d’interrogation sur l ’évacuation de Cormeron. Les russes sont rentrés dans le village de l’Echelle, et sont déjà aux portes de Cormeron , n’oublions pas que l’artillerie Française poster au nord de ce village à une vue sur toute la plaine de L’echelle à Cormeron ce qui aurait provoquer un carnage dans les rangs russes.   Les Tirailleurs de Rottenbourg et les voltigeurs et flanqueurs de Bardin ont certainement perdues un peut de terrain face aux russes, mais le 130em de ligne était rangée en ordre de bataille à hauteur de ce village dans la plaine de L’Echelle et donc ne se sont jamais éloignés de plus d’1km de cette commune, aucuns texte ne stipule le retour dans Provins (3km) avant la tombée de la nuit. 
 De plus Oudinot et Mcdonald qui jouaient au « trente et quarante » dans la chambre de M saussier fermier à Cormeron
n’ont à aucun moment eut un doute quand à l’issue de la prise de Cormeron donc pas d’inquiétude sur cette partie du front il s’agit simplement de la première vague d’assaut russe.
 
 
 (Reserve de Kellerman - Plaine de Lugrand - Dernier rempart à 3km de Provins).

 


Publié à 23:01, le 30/11/2008 dans Bataille de la Seine 1814,
Mots clefs :

La Bataille de L'Echelle II Party

23:00, 30/11/2008 .. Publié dans Bataille de la Seine 1814 .. 0 commentaires .. Lien

 

(ferme de Cormeron qg de Mcdonald etOudinot, ce bastion renferme les troupes de Rottembourg)

 

La réaction Française ne se fait pas attendre , Leval cet homme née pour la guerre réagit sans perdre une minute et avance avec le 130em de ligne, marchant en carrés par échiquier, il le fait appuyer par le 3em dont les tirailleurs

S’étendirent vers le bois des Crottés pour empêcher les Wurtembergeois et aux russes le passage du ravin de Richebourg.

 

L’Echelle et Cormeron sont repris et le 130em Ligne.

 Ò Point d’interrogation sur les 3 charges des russes, la première se fait avec la division d’infanterie de Pisznitsky, ils arrivent à la hauteur de l’Eglise de l’Echelle (image ci dessous),

ils sont appuyées par une division de cuirassier qui met le désordre dans les rangs de Maulmont, la seconde charge se fait avec les bataillons de grenadier de Gorczakow qui chassent les troupes de Leval, cette charge fait reculer le 130em de ligne venue en renfort, la 3em charge percutent les brigades Chassé et Montfort mais sans effet, le match nul se dessine.

 

A ce moment Leval ayant fait entrer en ligne les 2 brigades Chassé et Montfort , le prince de Wurtemberg n’osa pas les attaquer, et ne se voyant pas soutenu par le prince de Wrede

Que la difficulté des chemins avait retardé, et qui n’arrivait pas , il se vit forcé de renoncer aux avantages qu’il avait emportés contre la brigade Maulmont

 

Ò Point d’interrogation Eugène de Wurtemberg à engagée toute les troupes wurtenbourgeoises et russes y comprit une bonne partie des grenadiers de Gorczakow, sa cavalerie ne lui apporte pas le surplus désiré, il lui reste cependant une réserve à Puits Joly,  il ne se sert pas de ses formidables troupes d’Elites, qu’attend t’il De Wrède !!!, cela reste un mystère car il est encore en surnombre par rapport aux français!!!!

 

Il était alors 3h00 de l’après midi, malgré l’envoi réitéré de demandes de renforts les Bavarois ne parurent pas , et tout ce que le prince de Wurtemberg put faire , fut de tenir le combat jusqu’à la nuit Afin d’en profiter pour battre en retraite , retour case départ St Martin Chennetron.

 

 

Ò Point d’interrogation sur la retraite des russes. Cela reste surprenant de voir dans un premier temps la différence des effectifs de chaque cotée avantage aux russes et Wurtenbergeois. L’arrivée du 130em de ligne va réduire la différence , mais n’oublions pas que Eugène pouvais compter sur la réserve de Gorczakow qui na que peut servit dans tous les engagements de la journée. Je pense que Eugène de Wurtemberg attendait l’arrivée de De Wrede pour le contournement des lignes françaises, une fois les lignes de communications coupées par Provins, Eugène pouvait lancer à l’attaque le corps de  Gorczakow comme masse de rupture.  Un autre fait rentre en ligne de compte , c’est celui de l’emplacement exacte de Napoléon qui à ce moment se dirige vers Arcis, Eugène est il déjà au courant du retour du maître des batailles sur leurs arrières ; dans les 2 cas pas de solution de contournement pour les russes, il fallait vraiment retraiter. Ce n’est pas une défaite pour les russes , simplement le retard de De Wrede a fait échouer le plan. Si toutefois Les Bavarois étaient arrivées sur le théâtre des opérations, Provins serait retomber une fois de plus sous la main des russes et cette fois ci, aurait présentait une menace sérieuse sur le retour de Napoléon vers ARCIS. Cette bataille de L’Echelle est une bataille pour sauver Provins.

 

A droite , la division Duhême avait été attaquée à l’entrée de la forêt de Sourdun par le général Russe SZASZAFKOY , dont les divisions furent repoussées et obligées de renoncer à leur objectif.

 

A l’Extrême gauche des alliés , nouvelle tentative le soir pour faire passer 800 grenadiers sur la rive droite de la seine au dessus de Nogent , le général Matère fait échouer cette nouvelle tentative. Et de Wrede n’est toujours pas au rendez vous.

Ò Point d’interrogation sur ce débarquement de nuit au dessus de Nogent ; que se passe t’il dans la tête des Alliés !!! cette manœuvre coûta une centaine d’hommes , noyés tués , 5 bateaux brûlés.   Comme ont le verra un peut plus tard Schwarzenberg commet la même erreur que Napoléon à Essling et Aspern ; ses troupes sont trop fractionnées à cause du passage du fleuve.

Si une partie est passée la veille concentrée autours de ST Martin Chennetron – Puits Joly et Chalautre la Grande, une autre partie reste bloquée par le passage du fleuve, Car Nogent reste aux mains des Français.

Seul et unique solution attendre deWrede pour jouer le surnombre et prendre Provins ; si Provins tombe Nogent aussi. Dernière surprise , Napoléon arrive dans le dos des Armées Alliées, c’en est trop, la retraite est donnée.

Pourquoi Le maréchal Macdonald (pressé de toute part !!!) ordonna à Gerard de quitter Nogent et de se replier de toute urgence sur Provins. Les Alliés n’ayant plus personnes devant eux vont réoccupé les positions du matin. Le corps de De Wrede avait sa tête à Villenauxe , tandis que les derniers bataillons étaient encore à Plancy. Mais le plan d’invasion de Provins est remis à plus tard , Napoléon arrive, replie général sur le front des opérations, le nouvel objectif devient Arcis. Provins est sauvé d’une destruction quasi assurée.

 

Epilogue

 

Le combat du 16 mars 1814 à L’Echelle se terminait sur un curieux match nul entre les 2 armées. 200 morts coté français 500 du cotée Armée Alliée; Le duc de Tarente ou plutôt le général Leval avait à peine 28000 hommes à opposer aux (100 000 hommes) de Schwarzenberg (troupes fractionnés). Schwarzenberg  se retrouve dans la même position que Napoléon à Essling et Aspern, ses troupes sont trop divisées et il sous estime le passage du fleuve (La Seine), Une grosse partie (80 000 hommes) de ses troupes sont bloquées derrière la Seine à la hauteur de Nogent tenue de main de maître par Gerard qui stoppe tous nouveaux passage, une autre partie qui à passer le fleuve la veille (38 000 hommes Raijewski)  reste concentré aux portes de Provins – à ST Martin Chennetron – Chalautre la Grande et Puits Joly plus exactement (Une fois de plus fractionnée).

La masse de rupture devait être provoquée par l’arrivée de De Wrede bloqué dans de très mauvais chemins que le Gel rendait impraticable. Les Héros de cette Bataille sont le général Leval à L’Echelle, Rottenbourg à Cormeron, Duhême dans la foret de Sourdun à la croix de Fer et Gerard à Nogent

Sans leurs bravoures, Provins aurait été occupée par les armée Alliées. L’Arrivée de Napoléon dans le dos de Schwarzenberg   va fortement compromettre les objectifs, la retraite en bonne ordre est ordonné vers Minuit ordre de se retirer vers Arcis.

Macdonald va se retirer dans la nuit, Provins puis Maisons Rouge, en travers de la route de Paris de manière à couvrir Nangis. Une retraite sans raison car le plus dur à été fait par ses généraux Leval et Rottembourg.

.

 

Actes de Décès L’ECHELLE Mars 1814

Actes de décès Provins Mars 1814.

Actes de décès Nogent Mars 1814.


Publié à 23:00, le 30/11/2008 dans Bataille de la Seine 1814, Paris
Mots clefs :

La Bataille ou la Défense de Provins et de ses environs Février et Mars 1814

16:59, 30/11/2008 .. Publié dans Bataille de la Seine 1814 .. 0 commentaires .. Lien

 

(Pour  2010)

Chapitre 1

Le maréchal Victor se retire sur Provins.

Chapitre 2

Combats de Cutrelles Luisetaines.

Chapitre 3

Passage de la Seine par les russes.

Chapitre 4

Combats dans les rues de Provins.

Chapitre 5

Reprise de Provins par les troupes Françaises

 

 


Publié à 16:59, le 30/11/2008 dans Bataille de la Seine 1814, Paris
Mots clefs :

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Mots clés

Sites favoris


Rubriques

Autres Liens
Bataille de la Seine 1814
Campagne de 1805
Campagne de 1809
Campagne de France 1814 De Guignes A Montereau
Campagne de France 1814 Bataille de L Ourcq
Campagne de France 1814 Bataille de Paris
Campagne de France 1814 De L Ourcq A L Aisne
Campagne de Pologne 1807
Introduction
Le Memorial de la terre de Belgique 1815
Renconstitution Historique
SOMMAIRE

Derniers articles

A LA RECHERCHE DES BATAILLES OUBLIEES

Amis


Newsletter

Saisissez votre adresse email